McLaren est tenté de plus en plus par un possible engagement en Formula E pour 2022, soit avec une nouvelle écurie ou une équipe existante. Un accord de principe a été signé avec la série 100% électrique.

L’illustre constructeur britannique pourrait rejoindre la grille au début de la 9e saison. Soit lors de l’introduction des nouvelles monoplaces électriques Gen3. McLaren officialise donc son intérêt pour rejoindre la FE quand cette dernière proposera des voitures plus puissantes et légères. À ce moment-là, McLaren ne sera plus le fournisseur officiel de batteries du championnat, comme il l’est depuis l’introduction de la Gen2 en Saison 5, et aura donc le droit de s’inscrire dans le championnat.

Un ensemble de contrôles tant techniques que financiers sera alors également mis en place afin d’assurer la rentabilité de l’écosystème. Tout comme en Formule 1, catégorie dans laquelle McLaren s’est engagé à rester jusqu’en 2025. De quoi faire entrer la firme de Woking dans une nouvelle ère de son histoire?

L’arrivée de McLaren en Formule E serait un atout majeur pour la série.  Maintenant reste à savoir qui seront les pilotes à s’asseoir dans les monoplaces électriques.  À suivre.